5 / 5 ( 2

Votez ) Le cyclomoteur est un moyen de transport efficace et accessible. La moto présente de nombreux avantages et peut vous faciliter la vie de tous les jours.

Lire également : Comment choisir un scooter ?

Pour beaucoup, le cyclomoteur est confortable à rouler et offre une grande sensation de liberté. Le conducteur passe moins de temps dans les bouchons et n’est généralement pas bloqué dans la circulation. Là où les voitures sont coincées (bouchons, accidents, travail…) les motos passent sans problème. D’autant plus que le véhicule est beaucoup plus facile à garer.

Pour les jeunes, posséder une moto est à la fois amusant et pratique et peut rapidement devenir addictif. Toutes ces raisons font des deux-roues un moyen de transport très populaire pour les petits et les grands.

A lire en complément : 5 conseils pour acheter un scooter

Cependant, aux yeux de la loi, il y a un âge minimum pour conduire un cyclomoteur. Cet âge dépend également du type de moto. En fait, dans touteMec sa moto.

A quel âge pouvez-vous rouler une moto, quel vélo vous convient ? Que dit le projet de loi dans ce sens ? Nous vous expliquerons tout.

Tout d’abord, sachez que le type de cyclomoteur qu’un jeune peut conduire dépend de son âge. Un petit examen des types de motocycles est donc nécessaire :

Rappel sur les types de motos :

Il y a deux familles principales de cyclomoteurs :

  • Petits moteurs : il s’agit des cyclomoteurs d’une puissance ne dépassant pas 50 cm3 ou 4 kW (5,5 ch). Cela comprend les « motos légères », dont la puissance ne dépasse pas 125 cm3 ou 11 kW (15 ch).

Notez que le terme « scooter » désigne généralement un cyclomoteur de 50cm3 ou 125cm3.

  • GRANDE TAILLES DE MOTEUR : Ils conviennent aux motos de plus de 125 cm3 avec une puissance de plus de 11 kW (15 ch).
  • Lire aussi sur l’assurance moto scooter : Ce que vous devez savoir

Âge minimum pour la moto et conditions : la loi a évolué.

Si vous souhaitez d’abord conduire un cyclomoteur (avec ou sans permis de conduire), vous devez avoir au moins 14 ans. Toutefois, des situations différentes sont apparues en raison des différents changements apportés à la loi. De 2002 à 2018, les lois sur les conditions de conduite des motos ont considérablement évolué. Donc, aujourd’hui, il existe trois options différentes qui dépendent de la date de naissance du motocycliste :

  • Si le pilote est né avant le 31 décembre 1987, il peut conduire une moto avec ou sans permis de conduire.
  • Si le conducteur est né après le 1er janvier 1988, il doit être titulaire d’un permis de conduire BSR ou d’un certificat équivalent délivré par un membre de l’Union européenneEtat a été publié.
  • Si le jeune conducteur n’a que 14 ans, il doit avoir un permis de conduire AM.

Lire aussi :

  • Casque à deux roues, normes et fonctions
  • Porter le gilet jaune sur une moto : quelles sont les règles ?
  • Quelle licence pour conduire un scooter 125 ?

A tout âge sa moto :

A partir de 14 ans :

Un garçon de 14 ans né en 2004 a le droit de conduire un scooter avec une puissance allant jusqu’à 50 cm³ ou une autre machine similaire à lui, avec une puissance maximale de 4.

Autorisation requise :

Un certificat de sécurité routière et la catégorie AM du permis de conduire ou son équivalent européen.

A partir de 16 ans :

Un enfant de 16 ans peut avoir un petit déplacement avecune puissance maximale de 125cm3 ou 11 kW (15 ch) et bien sûr un scooter 50cm3. Il peut également conduire une moto à trois roues avec une puissance maximale de 15 kW.

Autorisation requise :

Le jeune conducteur doit être titulaire d’un permis de conduire de catégorie A1.

A partir de 18 ans :

Un jeune conducteur de 18 ans a droit à un quart de travail important en supposant que sa puissance ne dépasse pas 35 kilowatts ou 47,5 ch. Le rapport puissance/poids ne doit pas dépasser 0,2 kW par kilogramme. Il peut également conduire un tricycle avec une puissance maximale de 15 kW.

Autorisation requise :

Les jeunes doivent être titulaires d’un permis de conduire A2.

A partir de 20 ans :

A partir de cet âge, un jeune coureur de 20 ans a la possibilité d’utiliser toutes les motos ainsi que toutes les motosquelle que soit leur performance.

Autorisation requise :

Le conducteur doit être en possession du permis de conduire de catégorie A2 depuis au moins deux ans. Cela lui permet de suivre une formation pour obtenir la catégorie A afin qu’il puisse rouler toutes sortes de motos.

Vieux mototricycles à rouler :

Pour rouler un tricycle, vous devez avoir 16 ans. Tout comme avec les motos à deux roues, à tout âge son tricycle et ses conditions.

  • Les tricycles d’une puissance maximale de 15 kW peuvent être entraînés à partir de l’âge de 16 ans avec les permis A1, A2, A ou B, qui doivent être achetés pendant 2 ans et après 7 heures d’entraînement.
  • Tricycles d’une puissance de plus de 15 kW conduisent à partir de l’âge de 20 ans avec un permis de conduire A ou un permis de conduire B (acquis pendant 2 ans et complété par 7 heuresformation).

Respecter les codes de la route :

Rouler une moto est certainement agréable, pratique et agréable, mais rappelez-vous toujours votre sécurité. N’oubliez jamais que l’accélération est un véritable danger pour vous et les autres.

En cas de douleur à punir avec certaines amendes, ne pas oublier de respecter les règles de la route.

Qu’ est-ce que leRight :

  • Une amende de 35€ sanctionne la conduite d’une moto sans autorisation et le non-respect de l’obligation d’allumer les lumières de jour comme de nuit.
  • Une amende de 68€, accompagnée d’un retrait de 1 point pour le conducteur, pénalise l’oubli des gants certifiés.
  • Une amende de 135€ sanctionne un défaut de port d’un casque ou d’un cyclomoteur non freiné.

Show Buttons
Hide Buttons