Comment reconnaître un pneu de tourisme 4 saisons ?

Pour faire des parcours touristiques dans de bonnes conditions, il demeure utile de recourir à un pneu 4 saisons. Ce dernier dispose d’une grande performance pour faire des traversées dans les conditions météorologiques les plus rudes. Si vous envisagez de vous en procurer pour votre voiture et vous ne savez pas sur quoi vous appuyez le reconnaître, suivez ces directives.

Vérifier la marque et le modèle indiqué sur le flanc du pneu

Comme moyen pour reconnaître un pneu de tourisme 4 saisons, vous avez la vérification de la marque et du modèle indiqué sur le flanc du pneu. Dans les faits, sur cette partie du pneu, il est inscrit un certain nombre d’informations. C’est le cas du nom du fabricant, un indicatif qui vous permet de savoir que le pneu figure dans la liste des versions 4 saisons.

A lire également : Quels sont les paramètres de choix d'un bloc ABS ?

Il est en réalité important d’être au courant qu’il existe un certain nombre de marques spécifiques qui produit ses types de pneus en France. Le fait de trouver l’une d’elles sur le flanc du pneu représente une indication.

Aussi, un autre paramètre à vérifier est le modèle du pneu. Cet aspect s’inscrit également dans la logique de la vérification des marques. En réalité, chaque fabricant propose une large gamme de modèles de pneus 4 saisons.

A découvrir également : Côte Argus : à quoi sert-elle ?

Jeter un coup d’œil sur le certificat d’homologation

Sur le certificat d’homologation d’un pneu se trouvent des informations indiquant si celui-ci est de 4 saisons ou pas. Vous pouvez donc vous appuyer sur ce volet de recherche pour facilement identifier cela.

Un point important à souligner est qu’avant d’acheter un pneu pour votre voiture, le vendeur vérifie certaines données. Cela lui permet en effet de s’assurer que votre véhicule est compatible avec l’accessoire qu’il vous vend. Aussi, ce dernier doit vous fournir en retour un certificat d’homologation qui atteste de cette compatibilité. Ce document donne des détails sur les caractéristiques du pneu.

Par ailleurs, vous pouvez trouver les informations sur la nature du pneu en jetant un coup d’œil sur le certifiant d’immatriculation de votre voiture. Ce faisant, vous pouvez repérer la mention « toute saison » ou non. Cette option reste valable pour les voitures neuves.

Rechercher des symboles spécifiques

pneu de tourisme 4 saisons

Il existe des symboles et des indications spécifiques que vous pouvez vérifier pour savoir si un pneu est 4 saisons ou non. Il s’agit par exemple de l’indication « ALL SEASON ». Cette dénomination anglaise signifie « toute saison », faisant référence à ce que vous cherchez. Il est aussi possible d’avoir l’indication 4 S qui renvoi à la signification de 4 saisons.

D’un autre côté, il est possible de voir une mention comme « ALL weather ». Cette indication fait montre d’un pneu toute saison. Il existe également d’autres mentions pouvant figurer sur le pneu. Tout dépend de ce que le fabricant souhaite indiquer. De toutes les façons, les indications font référence à la performance et à l’adaptation de l’accessoire en toute circonstance.

Rechercher les signes M+S et autres

D’autres signes pouvant vous donner l’alerte que le pneu que vous avez en face de vous est 4 saisons sont les marquages M+ S ou bien l’acronyme 3PMSF. Il s’agit des pictogrammes à trois pics suivis de flacon de neige.

Il est intéressant de noter que le signe « M+S » est dérivé du diminutif Mud and Snow. C’est donc un indicatif phare que vous pouvez fréquemment voir sur un pneu d’hiver.

Le nombre de kilomètres pour pneus 4 Saisons pendant l’hiver

Si vous avez de longues distances à parcourir pendant l’hiver, vous devez vous renseigner sur le nombre de kilomètres requis pour un pneu 4 saisons. Il importe aussi de savoir que la distance maximale à parcourir avec un tel pneu dépendant du modèle.

Quoi qu’il en soit et en règle générale, les pneus 4 saisons ne durent que pour 30 000 km. Pourtant, les pneus hivernaux ont une durée de vie de 50 000 kilomètres. Cela montre que si vous habitez dans une région moins hivernale et dont les routes sont régulièrement débarrassées de neige, un pneu 4 saisons suffit.

Comment choisir le bon pneu 4 saisons en fonction de votre véhicule ?

Maintenant que vous savez ce qu’est un pneu quatre saisons et comment le choisir en fonction de la météo, pensez à bien vérifier la dimension des pneus recommandée par le constructeur automobile. Cela évitera les problèmes liés à l’adhérence ou encore au freinage.

Pensez à bien tenir compte du poids du véhicule. Les voitures plus lourdes nécessitent une pression plus élevée pour les pneus arrière afin d’éviter toute déformation due à leur charge.

Pour finir, si vous conduisez souvent dans des conditions extrêmes telles que la neige ou le verglas, optez pour un modèle spécialement conçu pour améliorer la traction dans ces situations. Il existe même des modèles avec des lamelles qui s’accrochent aux surfaces glissantes et limitent les risques d’aquaplaning.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel qualifié avant tout achat !

Les avantages et les inconvénients des pneus 4 saisons par rapport aux pneus d’hiver et d’été

Maintenant que nous avons vu comment choisir et utiliser des pneus quatre saisons, il est temps de comparer leurs avantages et inconvénients par rapport aux pneus d’hiver et d’été.

Commençons par les avantages. Les pneus quatre saisons sont très pratiques pour les conducteurs qui n’ont pas besoin de changer leurs pneus tous les ans selon le climat. Ils offrent une bonne adhérence sur routes sèches comme mouillées, ce qui peut être un atout dans certaines régions où la météo est variable tout au long de l’année. Ils sont aussi moins bruyants que les pneus hiver ou été.

Ces avantages ne doivent pas faire oublier certains inconvénients des pneus quatre saisons. Leur performance sur neige et verglas n’est pas optimale comparée à celle des vrais pneus hiver. Pour ceux qui vivent dans des zones avec beaucoup de précipitations hivernales, cela peut poser problème en termes de sécurité routière.

Bien qu’ils soient considérés comme économiques car ils évitent le changement saisonnier de leurs roues, ils peuvent coûter plus cher à l’achat que les autres types de produits spécifiques (été/hiver). Si on souhaite tirer profit du potentiel maximum du véhicule durant l’hiver (ex : ski), il faudra opter pour des gammes typées «neige» pouvant apporter une garantie supplémentaire sur votre sécurité.

Même s’il y a quelques limites liées aux performances olympiques des pneus quatre saisons, pensez à bien reconnaître leur polyvalence et leur praticité pour une utilisation quotidienne dans un climat tempéré ou soumis à des variations régulières. Pensez à bien évaluer vos besoins en matière de conduite et de conditions météorologiques avant d’acheter un type spécifique de pneu.

vous pourriez aussi aimer