Rénovation de peinture pour voiture : comment procéder ?

Si le moteur représente le cœur d’un véhicule, la carrosserie lui sert de charpente de soutènement et révèle son esthétique. Ainsi cette structure nécessite une attention particulière et un entretien de la peinture. Faire rénover son véhicule quatre roues chez un professionnel peut être une offre des plus onéreuses. La bonne nouvelle est qu’il est possible de faire des économies sur le coût de travail en effectuant soi-même la peinture de sa voiture. Êtes-vous désireux de faire des travaux de rénovation de peinture sur votre véhicule ? Dans cet article, vous aurez un guide sur la façon de procéder dans cette action délicate.

Les étapes qui suivent sont indispensables dans l’accomplissement du processus de rénovation de la voiture.

A découvrir également : Le superéthanol vous promet de nombreuses économies

Étape 1: Définir le lieu de travail

Avant de commencer toute peinture réelle, il est important de rechercher un emplacement adéquat pour la réalisation du projet de bricolage. L’emplacement doit offrir assez d’espace pour que vous puissiez travailler autour de votre voiture. Il doit aussi être bien ventilé et parfaitement éclairé. L’idéal serait d’opter pour un endroit exposé à un minimum de poussière et avec de l’électricité dans le cas où vous souhaiteriez travailler de nuit.

Etape 2 : choisir la peinture

Lors du choix de la peinture, un compromis doit généralement être trouvé entre la qualité souhaitée et les contraintes budgétaires. La plupart des peintures modernes protègent décemment le métal sous-jacent. Mais les peintures moins chères peuvent être moins tolérantes au soleil. Elles disparaissent et perdent rapidement de leur éclat si la voiture reste à l’extérieur pendant un certain temps.

A lire également : Combien coûte l’installation d’une borne de recharge ?

Étape 3 : Enlevez la crasse, la rouille et les bosses

Il est difficile de peindre sur une surface crasseuse. La tâche devient plus ardue lorsque la peinture doit se faire sur une carrosserie rouillée ou présentant d’énormes courbures. C’est pourquoi, il est nécessaire d’enlever les tâches, corriger les bosses visibles, et d’enlever la rouille ainsi que les stigmates en chrome ou en plastique.

Les tâches peuvent être nettoyées avec un chiffon en fibre. La plupart des zones de rouille de surface légère peuvent être traitées chimiquement avec un inhibiteur de rouille liquide. Quant aux bosses, elles peuvent être corrigées par chauffage thermique ou à l’aide d’un marteau approprié. Les stigmates peuvent être replacés une fois la peinture terminée.

Étape 4 : Le ponçage

Le processus suivants est recommandé pour effectuer un ponçage correct du véhicule :

  • Étaler une couche de pâte de polissage avec le tissu sur toute la surface de la carrosserie en veillant à ne pas exagérer les quantités ;
  • Préparer la polisseuse en appliquant le tampon approprié ;
  • Mettre en marche la polisseuse et effectuer un mouvement circulaire. Avec la pression exercée sur la machine à polir, le polissage chauffera et favorise une application meilleure de la pâte ;
  • Une fois que vous vous êtes assuré que le corps a absorbé le vernis, procédez à l’application de la cire protectrice.

Attention à ne pas rester trop longtemps sur la même zone, la peinture risque d’être ruinée. Dans le cas de petites zones mates, polir il est recommandé de faire un polissage à la main.

Étape 5 : Appliquer un film protecteur sur certaines zones susceptibles de recevoir de la peinture

Certaines parties du véhicule telles que les phares ou les vitres doivent être protégées des jets de peintures. Pour cela vous aurez besoin de ruban adhésif et de papier de masquage. Il est peu recommandé d’utiliser du papier journal pour protéger le véhicule. Le matériau est poreux donc peut facilement se déchirer et laisser passer quelques lamelles de peintures.

Etape 6 : Préparer la peinture

A cette étape du processus de rénovation, la peinture est centrifugée ou remuée à la main. Elle devient alors plus lisse et homogène. Accessoirement, elle peut être mélangée avec du vernis afin d’obtenir une bonne brillance. Elle servira par suite à remplir le pistolet pour l’étape suivante.

Étape 7 : Peindre le véhicule

La dernière étape consiste à appliquer la couche de peinture sur le véhicule. Ici, assurez-vous d’utiliser les gants d’équipement de protection appropriés, des lunettes de sécurité et surtout un respirateur. Aussi est-il important de faire attention à la quantité de peinture que vous appliquez sur le véhicule. Elle doit être suffisante et recouvrir l’engin de façon homogène. Les mouvements doivent être précis et calculés afin d’obtenir le meilleur résultat possible. Après la peinture, un temps de séchage conséquent puis un ponçage supplémentaire avec de l’acrylique est recommandé.

vous pourriez aussi aimer