Voiture à la fourrière, combien ça coûte ?

Quand votre véhicule est placé en fourrière, il y a des démarches à suivre pour le récupérer au nombre desquelles figure des frais. Dans cet article, nous vous dirons combien vous êtes censé payer pour récupérer votre voiture. 

Le montant à payer à la fourrière

Pour placer un véhicule en fourrière, les instances chargées de le faire établissent une collaboration avec des sociétés de dépannage afin que celles-ci puissent saisir et transporter ce véhicule. Ainsi, plusieurs coûts sont à prendre en compte en ce qui concerne cette mise en fourrière. Cela étant, pour récupérer sa voiture, l’automobiliste doit impérativement payer les frais d’enlèvement, d’immobilisation ainsi que de la garde quotidienne. 

A lire également : Comment choisir les tapis de votre véhicule utilitaire ?

D’ordinaire, en ce qui concerne les frais d’immobilisation, ils sont fixés à hauteur de 7,60 euros. Si une société privée prend part à la mise en fourrière du véhicule, d’autres frais peuvent s’ajouter. Le détenteur de la voiture doit prévoir 15,20 euros et 22,90 euros s’il s’agit d’une camionnette. S’agissant des coûts alloués au gardiennage de la voiture, ils sont au prix de 6,36 euros quotidiennement d’où l’importance de récupérer sa voiture le plus tôt possible pour réduire la facture. Par ailleurs, les frais dédiés à l’expertise sont tout au plus fixés à 61 euros. Toutefois, il est bon de noter que ces coûts peuvent subir des modifications en fonction de la voiture. Retrouvez plus d’infos ici en suivant ce lien.

Prévoir certains frais supplémentaires 

En plus des frais mentionnés supra, lie à votre moyen de transport notamment, vous pouvez payer une amende en rapport avec la saisie du véhicule. Ce coût va dépendre de la gravité de votre faute. Des frais sont aussi à payer chez l’autorité ayant donné l’ordre de mettre la voiture en fourrière. Enfin, s’il y a une entrave en rapport avec cette mise en fourrière, vous pourrez payer une amende s’élevant à 3750 euros en plus d’une incarcération de 3 mois.

A lire aussi : Comment acheter un Peugeot 2008 d'occasion au meilleur prix ?

Comment éviter de payer les frais de fourrière

Personne ne veut se retrouver dans une situation où son véhicule est mis en fourrière. C’est pourquoi il peut être utile de connaître les astuces pour éviter ces désagréments.

Ce conseil semble évident, mais il est la meilleure manière d’éviter que votre voiture soit emmenée à la fourrière. Prenez le temps de repérer les zones réservées au stationnement et assurez-vous que vous êtes garé(e) dans un endroit légal.

S’il y a des contraventions non-payées sur votre plaque d’immatriculation, cela pourrait mener à la saisie du véhicule. Assurez-vous toujours de payer vos amendes rapidement pour éviter un problème plus important plus tard.

Lorsque vous partez en vacances ou en voyage d’affaires, prenez le temps de rechercher les règles locales concernant le stationnement et l’enlèvement des voitures. De cette façon, vous serez mieux équipé(e) pour éviter tout problème avec la mise en fourrière.

Dans certains cas, faire appel à une entreprise spécialisée peut être rentable si on doit effectuer plusieurs déplacements.

Que faire si vous ne pouvez pas récupérer votre voiture à temps

Malgré toutes vos précautions, vous devez récupérer votre véhicule aussi rapidement que possible. Les frais augmentent rapidement chaque jour où il reste en fourrière.

Pensez aussi aux heures d’ouverture du dépôt, qui peuvent être limitées pendant les week-ends et jours fériés.

Gardez vos documents en ordre

Lorsque vous réclamez votre véhicule, assurez-vous d’avoir tous les documents nécessaires tels qu’un permis de conduire valide et l’immatriculation du véhicule correspondant au numéro dans leur système informatique. Si ces documents ne sont pas en règle ou s’il manque un document vital comme le certificat d’assurance, par exemple, cela peut ralentir le processus qui sera alors bien plus coûteux pour vous.

Sachez que la mise en fourrière entraîne des frais supplémentaires. Vous devrez payer une amende pour l’infraction commise, ainsi que les frais de remorquage et de stockage. Ces coûts varient selon la zone géographique où vous habitez ainsi qu’en fonction du type de véhicule concerné.

En France, le tarif maximum est fixé à 113€ pour les voitures particulières. Il peut y avoir d’autres frais additionnels liés au temps passé en fourrière ou encore si votre voiture nécessite un enlèvement particulier (grue, par exemple).

Vous devez toujours garder ces conseils bien à l’esprit pour minimiser les coûts liés aux mises en fourrière.

vous pourriez aussi aimer