Quels sont les risques à faire importer sa voiture de l’étranger

L’achat d’un véhicule est toujours un processus stressant. Il l’est encore plus si vous choisissez d’importer une voiture de l’étranger. Cet article a été rédigé pour rendre votre processus d’achat le plus simple possible. Vous trouverez ici les formalités administratives et les pièges à éviter.

Les procédures à suivre pour importer sa voiture de l’étranger

Si vous souhaitez importer une voiture depuis l’étranger, voici les étapes à suivre :

Lire également : Comment changer de carte grise avec ancienne immatriculation ?

  1. Évaluation des coûts : Avant d’importer une voiture, il est important de prendre en compte les coûts liés à l’importation, tels que les frais de transport, les frais douaniers et les différentes taxes sur le véhicule.
  2. Lire également : Les étapes essentielles en cas de vol de voiture

  3. Vérification de la conformité : Vous devez vous assurer que le véhicule que vous souhaitez importer répond aux normes techniques et environnementales en vigueur en France.
  4. Obtention d’un certificat d’immatriculation : Pour immatriculer votre véhicule en France, vous devez obtenir un certificat d’immatriculation auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture de votre lieu de domiciliation.
  5. Dédouanement : Lorsque le véhicule arrive en France, vous devez le dédouaner auprès de la douane française. Cela implique de fournir une documentation telle que la facture d’achat, la carte grise du véhicule, etc. Par ailleurs, si la voiture provient d’un état membre de l’Union européenne, elle n’a pas besoin d’être présentée aux douanes françaises
  6. Immatriculation : une fois les formalités douanières terminées, vous pouvez immatriculer votre véhicule en France en fournissant les documents nécessaires à la préfecture ou à la sous-préfecture.

Il est important de noter que les procédures peuvent varier en fonction de la provenance du véhicule et de son âge. Il est donc conseillé de consulter les autorités compétentes pour obtenir des informations plus détaillées et actualisées, notamment sur le site officiel de la douane française.

À quoi faut-il faire attention lorsqu’on fait importer sa voiture de l’étranger ?

Lorsqu’on importe une voiture de l’étranger en France, il y a plusieurs risques potentiels à prendre en compte :

  • Conformité aux normes françaises : Les voitures importées doivent respecter les normes françaises en matière de sécurité, d’environnement et d’homologation. Si la voiture ne répond pas à ces normes, il peut être difficile, voire impossible, de la faire immatriculer en France.
  • Frais supplémentaires : Les frais liés à l’importation de la voiture peuvent être élevés, notamment les frais de douane, les frais d’homologation et les taxes d’importation. Il est important de bien comprendre les coûts associés à l’import pour éviter les mauvaises surprises.
  • Fraude et escroquerie : Il existe un risque de se faire escroquer lors de l’achat d’une voiture importée, en particulier si l’on fait l’achat nous-même à distance. Il est important de faire preuve de vigilance et de vérifier la provenance de la voiture avant de finaliser l’achat.
  • Problèmes de garantie : Dans certains cas, les voitures importées peuvent ne pas être couvertes par la garantie constructeur. Il est important de comprendre les conditions de garantie avant de conclure l’affaire.

Justement, pour éviter tous ces risques, vous pouvez faire appel à un importateur voiture professionnel comme Jugandautos. En réalité, Jugandautos est un mandataire auto qui possède une large gamme de véhicules sélectionnés avec soin, qui répondent à vos besoins et à vos exigences.

Les coûts cachés de l’importation d’une voiture de l’étranger

L’importation d’une voiture de l’étranger peut sembler une bonne affaire pour certains, mais vous devez prendre en compte les coûts cachés qui peuvent alourdir la facture. Ces coûts peuvent parfois être plus élevés que prévu et peuvent transformer un achat apparemment avantageux en un gouffre financier.

Il faut savoir que les frais de transport sont souvent très élevés. Si vous devez faire appel à une entreprise spécialisée dans le transport international, le prix peut vite monter et représenter jusqu’à 10% du prix total de la voiture.

Il y a les frais administratifs tels que les droits d’importation, la TVA et autres taxes douanières. Ces charges varient considérablement selon le pays où se trouve la voiture ainsi qu’en fonction des normes françaises exigées.

Les frais liés à l’homologation sont aussi importants. Effectivement, si votre véhicule n’est pas conforme aux normes européennes ou françaises, vous devrez réaliser des travaux pour pouvoir rouler en toute légalité sur le territoire français. Les modifications apportées au véhicule doivent être certifiées par un organisme agréé pour garantir sa conformité avec les normes françaises actuelles exigeantes.

D’autres dépenses viennent s’ajouter comme celles liées à l’immatriculation du véhicule : nouvelle plaque d’immatriculation, demande de carte grise, etc.

Lorsqu’on fait importer une voiture soi-même depuis l’étranger sans avoir aucune expertise ou connaissances particulières sur cette pratique commerciale complexe, cela peut engendrer davantage d’erreurs coûteuses.

Il est recommandé de prendre en compte tous les coûts cachés liés à l’importation d’une voiture de l’étranger avant de se lancer dans un tel projet. Mieux vaut faire appel à un professionnel qui saura gérer ces différentes étapes et ainsi éviter toute mauvaise surprise.

Les sanctions possibles en cas de non-respect des règles d’importation de voitures étrangères

Le non-respect des règles d’importation de voitures étrangères peut entraîner des sanctions importantes. Effectivement, les autorités françaises sont très strictes sur ce genre d’infractions.

En premier lieu, le véhicule importé illégalement risque une saisie. Les douanes ont tout pouvoir pour saisir un bien qui est entré en France sans respecter les formalités administratives requises par la loi française.

Vous pouvez être soumis à une amende, pouvant aller jusqu’à 10% de la valeur du véhicule importé hors taxes. Si le procès-verbal minorant cette amende n’est pas payé dans les temps impartis, votre voiture peut être vendue aux enchères publiques afin que ce montant soit réglé.

Certainement l’une des sanctions les plus graves est celle liée à l’impossibilité de circuler librement avec votre nouveau véhicule. En cas d’absence des documents requis ou si ces derniers ne sont pas validés par la préfecture compétente, vous ne serez pas en mesure de rouler aussi sur les routes françaises.

Il y a aussi un risque potentiel pour votre assurance auto car il se pourrait qu’elle refuse toute couverture en cas d’accident étant donné que votre voiture n’a pas été homologuée conformément aux normes et réglementations nationales exigées. Cela signifie que vous devrez payer tous les frais médicaux et dédommagements financiers provenant du sinistre dont vous êtes responsable (responsabilité civile).

Pour éviter toutes ces sanctions et garantir votre sécurité, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel spécialisé dans l’importation de voitures étrangères. Ils veilleront au respect des règles administratives en vigueur et s’assureront que votre voiture nouvellement importée répond aux normes françaises exigées avant sa mise en circulation sur le territoire français.

vous pourriez aussi aimer