5 questions auxquelles répondre afin de bien choisir votre assurance auto

Lorsqu’il s’agit de souscrire une assurance pour votre véhicule, il est logique de se laisser tenter par la moins chère. Il faut néanmoins se poser les bonnes questions afin de faire le meilleur choix. Alors, comment savoir quelle assurance auto est la meilleure pour vous et à quoi faut-il faire attention ? On fait le point.

1. Quel est l’âge de votre véhicule ?

Ce n’est pas la même chose de souscrire une assurance pour une voiture neuve que pour une voiture de plusieurs années, car la valeur du véhicule diminue avec le temps. En fonction de cette valeur, vous pouvez choisir entre une assurance au tiers : moins chère, mais qui ne couvre que les dommages causés à des tiers, pas les vôtres ; une assurance au tiers étendue : qui peut inclure la couverture d’intérêts, comme les vitres, le vol ou l’incendie ; ou une assurance tous risques : plus chère, mais qui vous indemnise en cas de dommages propres. Si vous choisissez une assurance tous risques, vous devez vérifier le montant maximum jusqu’auquel chaque assureur vous indemnise en cas de sinistre. Sachez qu’aujourd’hui, les sites d’assureurs sont bien plus complets qu’auparavant. Exemple ici, avec le site de l’assureur Macif.

Lire également : Comment se passe un achat de voiture entre particulier ?

2. Quels sont vos antécédents en matière de sinistres ?

Vous avez opté pour une assurance tous risques, mais vous ne savez plus si vous devez la choisir avec une franchise, qui prend en charge une partie des réparations en cas de sinistre, ou si vous devez payer un peu plus de primes annuelles pour que l’assurance couvre tout. Souscrire une assurance avec une franchise est une bonne option si vous n’utilisez le véhicule qu’occasionnellement, car moins vous l’utilisez, plus le risque d’accident est faible. D’autre part, vous devez tenir compte de votre historique de sinistres : si vous n’avez pas l’habitude d’avoir des accidents avec votre voiture, une assurance avec franchise peut être plus rentable.

3. Où avez-vous l’habitude de garer votre véhicule ?

Ce n’est pas la même chose que votre voiture passe toute la nuit dans la rue, exposée aux « amis des autres », que d’être garée dans un garage individuel ou collectif. S’il s’agit d’une voiture d’une certaine valeur et que vous la garez dans la rue, les voleurs ont plus de facilité et il est donc conseillé d’inclure la couverture du vol dans le contrat d’assurance auto. Dans ce cas, vous devez également prêter attention à la manière dont chaque assureur couvre le vol de la voiture. En effet, en fonction de l’âge de la voiture, il existe des compagnies qui vous indemnisent à la valeur du neuf pendant les premières années et d’autres qui vous indemnisent à la valeur du marché, ce qui implique des différences importantes. Si vous n’avez pas souscrit la garantie contre le vol, la compagnie d’assurance ne vous remboursera pas les accessoires standard qui ont été volés. De plus, si vous laissez votre voiture dans la rue, il est possible que n’importe quel véhicule puisse la heurter et s’enfuir sans prévenir. Il serait donc souhaitable d’avoir une police qui inclut une garantie dommages propres qui couvrira la réparation des dommages.

A découvrir également : Comment resilier une assurance auto avant echeance ?

4. Votre véhicule est-il équipé d’options ?

Si vous avez installé dans votre voiture des éléments optionnels tels qu’un navigateur, des jantes en alliage ou des phares au xénon, par exemple, vous devez savoir que si vous ne les déclarez pas dans la police, votre compagnie ne vous versera probablement rien pour eux en cas de sinistre ou de vol. En revanche, leur inclusion dans le contrat d’assurance auto entraîne une augmentation de la prime annuelle. Dans ce cas, vous devez analyser les risques et décider si vous voulez les faire couvrir ou non. Enfin, sachez qu’il existe des assureurs qui couvrent les équipements optionnels, même si vous ne les déclarez pas, mais jusqu’à un certain montant.

5. Quels types de trajets avez-vous l’intention de faire ?

Si vous êtes amené à faire régulièrement de longs trajets, vous devez vérifier que votre police comprend une assistance voyage et voir s’il existe une limite de kilomètres pour le remorquage du véhicule jusqu’au garage choisi, si vous ne voulez pas être obligé de payer la dépanneuse en cas de panne ou d’accident loin de votre domicile. En revanche, si votre lieu de circulation habituel est proche de votre domicile, il est conseillé de s’assurer que l’assistance voyage est couverte à partir du kilomètre zéro, car certains assureurs excluent ce service en cas d’incidents survenant à quelques kilomètres de votre domicile. Notez par ailleurs, que si vous fréquentez des routes de montagne, non signalisées , certains assureurs peuvent les classer comme des « routes non adaptées » à la conduite. Dans ce cas, vous devez vérifier que l’assurance n’exclut pas l’assistance sur ces types de routes afin d’être couvert pour d’éventuelles éventualités.

Pour pouvoir répondre aux différentes questions ci-dessus, prenez votre temps. En fonction de chaque personne et de ses habitudes, les réponses sont différentes et donc le type d’assurance à recommander sera différent. Bonne recherche !

vous pourriez aussi aimer