À quoi sert la sonde lambda sur une voiture ?

Il est toujours agréable de rouler avec une voiture qui n’émet pas autant de fumée. Le fait que les récentes voitures émettent moins de fumée peut s’expliquer en partie par la présence de la sonde lambda. Connaissez-vous ce dispositif ? À quoi sert-il exactement ? Faisons le point dans cet article.

La sonde lambda, kesako ?

La sonde lambda est aussi appelée par les connaisseurs la sonde oxygène. On en retrouve sur toutes les voitures à moteur essence depuis 1994. Certains modèles de plus de deux litres de cylindrées ont été déjà équipés depuis 1991 et les voitures diesel l’ont aussi adopté depuis 1997. Sur le véhicule, la sonde lambda se trouve à l’arrière, plus précisément sur le système d’échappement, entre le collecteur d’échappement et le catalyseur, à l’avant du pot catalytique. Les modèles récents de voitures comprennent deux sondes lambda et la seconde est localisée après le catalyseur.

A voir aussi : Voiture électrique : est-ce le moment d'investir ?

Le rôle de la sonde lambda

Ce dispositif assure la régulation du mélange air-essence et envoie les données au calculateur d’injection. Cette dernière retiendra en particulier la teneur en oxygène entre les gaz imbrûlés sortant de l’échappement et l’air extérieur pour définir la quantité de carburant à envoyer dans les cylindres. Ce processus va optimiser l’efficacité du moteur. La sonde oxygène joue un rôle dans la réduction de consommation de la voiture. C’est également grâce à la sonde lambda que le véhicule émet moins de particules polluantes pour mieux se conformer aux réglementations anti-pollution. C’est donc un élément important du moteur.

A découvrir également : Comment choisir son tapis de coffre auto ?

La sonde lambda, un élément à remplacer

Lorsque vous passez chez votre garagiste pour une révision, demandez-lui à ce qu’il contrôle bien tous les éléments de la voiture, dont la sonde lambda. Cette dernière ne pourra pas vraiment accompagner votre voiture tout au long de sa vie. Si vous prenez souvent la route, vous devez penser à remplacer la sonde oxygène tous les 120 000 à 150 000 km. Vous serez également obligé de la changer lorsque vous remplacerez le pot catalytique. 120 000 km, c’est encore bien loin de ce qui est affiché sur le compteur de votre tableau de bord, mais comprenez bien que la sonde lambda peut s’endommager bien avant les 120 000 km. Ce dommage résulte souvent d’un souci relatif à l’échappement ou au moteur.

Une sonde lambda défectueuse

Vous avez compris : lorsque la sonde lambda est défectueuse ou hors service, vous allez être obligé de la remplacer. Si vous vous entêtez à la garder, la voiture roulera encore, mais il y aura une perturbation du mélange air-carburant.

Alors, comment être sûr de son état ? Voici quelques signes d’une sonde oxygène qui a besoin d’être remplacée :

  • Témoin du voyant moteur allumé,
  • Consommation anormale, plus précisément une surconsommation de carburant,
  • Baisse de performance du moteur,
  • A-coups du moteur,
  • Plus de fumée à l’échappement, et même des résidus de suie sur le pot d’échappement.

Pour confirmer l’état de la sonde défectueuse, vous pouvez voir sur le système d’échappement. Elle peut être déformée ou calaminée. D’ailleurs, si vous constatez ce souci au niveau de la sonde lambda, on vous recommande de la remplacer, car cette défaillance peut entraîner une contre-visite au contrôle technique.

Le coût d’une sonde lambda

Il faut que vous sachiez que parfois, la sonde oxygène n’a pas forcément besoin d’être remplacée. Le garagiste peut seulement vous suggérer de le nettoyer. Cette opération peut vous être facturée entre 60 et 75 euros. Si le nettoyage n’est plus possible, il faudra procéder au remplacement de cette sonde et le prix d’une sonde lambda peut aller de 100 à 200 euros. Il est à préciser que ce prix ne comprend pas la main-d’œuvre du garagiste.

vous pourriez aussi aimer