Tout savoir sur la balise J12

Pour assurer le respect du Code de la route et la sécurité des passagers, plusieurs éléments de la signalétique routière sont installés. Ces éléments comme les balises permettent de prévenir de certains risques et d’éviter les accidents. Sur les routes, il est possible de retrouver plusieurs types de balises routières comme la balise J12. Cette balise est très importante, car elle permet de garantir la sécurité des automobiles sur les différents axes routiers. Pour tout savoir sur la balise J12, vous êtes donc invité à lire la suite de cet article.

Les caractéristiques

La première information qu’il faut avoir sur la balise J12 concerne les caractéristiques. Ces caractéristiques permettent à cette balise d’être performante. En premier lieu, la balise J12 est autorelevable et conçue dans un matériau de basse densité (PEBD). Cela permet à la balise j12 d’être résistante, à mémoire de forme et très flexible.

Lire également : Comprendre l'allumage du voyant ESP et la perte de puissance de votre véhicule

Ces propriétés sont très utiles, car après un choc ou un accident avec une voiture, la balise reprend sa forme initiale et redevient opérationnelle. Une autre caractéristique de la balise J12 est liée aux dimensions. Ce type de balise mesure approximativement 735 mm de hauteur. Avec sa taille, cet élément signalétique est très visible par les différents conducteurs. En outre, la balise J12 est également caractérisée par sa grande visibilité. Elle est équipée de deux bandes rétro réfléchissantes qui permettent de la distinguer même dans la nuit.

Le rôle

La seconde information qu’il faut avoir sur la balise J12 est liée à son rôle. La balise J12 est un élément qui est installé principalement sur les autoroutes ou les routes à grande circulation pour compléter le marquage au sol. Son installation permet de déterminer de manière très claire que deux voies ne vont pas dans le même sens.

A lire en complément : Quel type de transport privilégier lorsqu'on est de passage à Rennes ?

D’autre part, il peut arriver que les balises J12 soient utilisées à la place d’autres balises comme les balises J11 au cours de l’organisation d’un prochain aménagement de la voie. Pour réussir l’installation d’une balise J12, il faut rester certaines règles. En premier lieu, la place occupée par cet élément de la signalétique routière ne doit pas empiéter sur la chaussée.

Cela permet d’éviter les différents risques qui pourraient survenir. Aussi, pour réussir l’installation, il est recommandé de suivre les limites de marquage au sol, c’est-à-dire qu’il faut placer la balise J12 à une distance de 50 cm de la ligne de conduite à la divergence des voies. De cette manière, la balise aidera à éviter les accidents.

vous pourriez aussi aimer