Comprendre le fonctionnement et les avantages d’une boîte de vitesses

Composante incontournable des voitures, la boîte de vitesses assure le lien entre la puissance du moteur et celle des roues motrices. Elle se décline essentiellement en deux types. Boîte de vitesse manuelle ou boîte de vitesse automatique, chaque conducteur a sa préférence.

Toutefois, le fonctionnement et les avantages de chaque boîte de vitesses restent un mystère plein pour un grand nombre d’automobilistes. Notre guide vous expose tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

A lire également : Comment fonctionne un TPMS ?

Boîte de vitesses : de quoi s’agit-il ?

Nul besoin d’être un as du volant pour connaître l’importance de la boîte de vitesses. C’est simple, sans boîte de vitesses, il est impossible de conduire un véhicule. Disposée sur la droite du conducteur, elle se distingue par le levier de vitesses et les inscriptions qui y sont inscrites.

La boîte de vitesses est le système qui contrôle la voiture. Elle coordonne sa vitesse et permet de rouler en marche arrière également. C’est la boîte de vitesses qui assure la transmission de la puissance du couple moteur aux roues motrices.

A lire également : Voiture pour jeune conducteur pas chère : laquelle acheter ?

Il est important de bien manier la boîte de vitesse pour contrôler les accélérations et les décélérations pour rouler en toute sécurité.

Pour bien manier la boîte de vitesses, il faut avant tout en comprendre le fonctionnement et les utilités.

Boîtes de vitesses : comment elles fonctionnent ?

Pour réguler la vitesse de la voiture, la boîte de vitesses se sert de la transmission. C’est cette dernière qui envoie la puissance du moteur aux roues motrices. On parle aussi de démultiplication de puissance. La boîte de vitesses est pour cela appelée le démultiplicateur de puissance.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le moteur n’a pas une puissance si élevée. Elle est limitée à 40 km/h. C’est le rapport de vitesse entre elle et les roues motrices qui va permettre à la voiture de maintenir ses performances. Le rapport de vitesse peut être monté ou baissé suivant les situations.

La transmission qui assure les rapports de vitesses se compose de trois éléments principaux. Il s’agit de la boîte de vitesses, du différentiel et de l’embrayage.

Des particularités peuvent s’observer sur les boîtes de vitesses en fonction de leur type. De même, chaque boîte de vitesses possède ses avantages spécifiques. Il convient donc de bien connaître chacune d’elles pour choisir objectivement.

Boîte de vitesses manuelle : particularités et avantages

La boîte manuelle est le type de boîte de vitesses classique. On l’appelle également la boîte à engrenage. Sa particularité est qu’elle fonctionne avec l’embrayage. On y retrouve notamment des pignons, des synchroniseurs, des crabots. Préférée de beaucoup de conducteurs, la boîte de vitesses manuelle présente de nombreux avantages.

Comprendre le fonctionnement et les avantages d'une boîte de vitesses

Avant tout, la boîte de vitesses manuelle est économique. Elle entraîne une consommation de carburant contrôlée. Mieux, la boîte de vitesses manuelle offre un contrôle total sur la vitesse au moment de la conduite. Avec ce type de boîte de vitesses, l’expérience de conduite est meilleure.

Les manœuvres sont plus complexes et il est nécessaire de passer la vitesse à chaque fois. Si vous êtes féru de volant, vous apprécierez assurément cette boîte de vitesses.

Boîte de vitesses automatique : spécificités et points forts

Avec les modèles de voiture les plus récents, les automobilistes ont découvert la boîte de vitesses automatique. Il s’agit d’une boîte de vitesses moderne qui n’embarque pas d’embrayage. Ici, le système possède une certaine autonomie. L’automatisme de cette boîte de vitesses élimine les gestes répétitifs et offre une expérience de conduite plus agréable et confortable.

Mieux, les passages de vitesses sont plus sûrs et fluides avec la boîte de vitesses automatique. Ultra avantageuse, la boîte automatique n’est pas sans inconvénients. On lui reproche notamment une forte consommation et un prix élevé. Pour tirer profit des attraits de cette boîte de vitesses, le plus important est de bien maîtriser les différentes positions. Il y en a généralement 4.

  • La position P se définit Parking. Elle correspond au blocage et à l’arrêt des roues.
  • La position R se décrit Reverse. C’est la marche arrière.
  • La position N est celle du point mort. Les roues ne sont pas bloquées, mais la voiture n’avance pas.
  • La position D pour finir correspond à la marche avant. C’est la position normale. La voiture avance et passe automatiquement les vitesses.

Sur les boîtes automatiques des véhicules sportifs, on retrouve la position S.

Boîte de vitesses manuelle vs boîte de vitesses automatique : laquelle choisir ?

En marge de la boîte manuelle et de la boîte automatique, on retrouve de plus en plus la boîte de vitesses robotisée. Les conducteurs privilégient tout de même les deux premiers types de boîtes de vitesses. Comme présenté plus haut, chaque boîte de vitesses possède ses avantages. Il revient à chaque conducteur d’évaluer les boîtes de vitesses en considérant ses préférences et ses habitudes de conduite.

Pour faire simple, il n’existe pas à proprement parler de meilleure boîte de vitesses. Les deux boîtes de vitesses se valent. À vous de sélectionner la boîte de vitesse qui vous procure la meilleure expérience de conduite.

Les différentes technologies de boîtes de vitesses : CVT, DSG, etc

Au-delà des trois types de boîtes de vitesses évoquées précédemment, il existe d’autres technologies qui viennent compléter l’offre. Parmi elles, on peut notamment citer la continuously variable transmission (CVT), aussi appelée « variation continue ». Il s’agit d’une boîte de vitesses automatique sans rapports fixes. La transmission CVT permet donc un réglage en continu du rapport pour offrir une plage plus large de démultiplication.

Une autre technologie très populaire est la dual-clutch transmission (DCT), ou DSG. Cette dernière est une évolution des transmissions manuelles automatisées et combine le meilleur des deux mondes : elle propose à la fois des performances accrues grâce aux changements de vitesse ultra-rapides et un confort de conduite maximal, car elle ne nécessite pas l’embrayage.

Mentionnons aussi la transmission automatique à convertisseur hydraulique (Tiptronic chez Volkswagen), l’automated manual transmission (AMT) et la nouvelle invention appelée boîte manuelle robotisée. Chacune possède ses avantages propres et convient à certains types d’utilisation. À chacun donc de choisir celle qui lui convient le mieux pour profiter au maximum des avantages qu’elle offre.

L’entretien et la réparation d’une boîte de vitesses : ce qu’il faut savoir

Maintenant que nous avons vu les différents types de boîtes de vitesses, vous devez savoir comment en prendre soin. Effectivement, une transmission mal entretenue peut entraîner des problèmes coûteux à réparer.

En général, l’entretien régulier d’une boîte de vitesses consiste à remplacer le liquide de transmission selon les intervalles recommandés par le constructeur automobile. Les liquides sont spécifiques pour chaque type de boîte et doivent être choisis avec soin.

Si vous entendez des bruits inhabituels ou si elle peine à changer de vitesse, il y a probablement un souci sous-jacent qu’il ne faut pas négliger.

Si vous soupçonnez une panne ou un dysfonctionnement quelconque, n’hésitez pas à consulter un mécanicien professionnel dès que possible. Vous devez le faire pour éviter que le problème ne s’aggrave et devienne plus coûteux à réparer.

Dans certains cas, une simple vidange du liquide peut suffire pour résoudre le problème. Dans d’autres cas plus graves, la boîte entière doit être démontée et réparée ou remplacée complètement.

Prendre soin correctement de sa boîte de vitesses permettra non seulement d’éviter des problèmes potentiels, mais aussi de prolonger sa durée de vie utile et garantir une conduite sans tracas pendant longtemps encore.

vous pourriez aussi aimer