Comprendre les différents types d’assurance scooter

Vous êtes propriétaire d’un scooter avec lequel vous pouvez vous faufiler facilement dans la circulation sans avoir peur des embouteillages. Cet engin à deux roues pratique, maniable et ludique est sans contexte votre meilleur allié pour vos déplacements. Qu’il possède une cylindrée de 50 cc ou de 125 cc, ou qu’il soit à moteur électrique ou thermique, vous devez penser à le protéger.

À propos, il existe plusieurs garanties pour votre scooter disponible auprès des compagnies d’assurance. Parcourez cet article pour découvrir les divers types d’assurance que vous pouvez envisager pour la protection de votre engin à deux roues.

A découvrir également : Les risques pour votre assurance auto en cas de sinistre non déclaré

Assurance pour votre scooter : une garantie obligatoire

Avant toute chose, il est important de rappeler que tout personne détenant un permis AM ou moto, a l’obligation d’assurer son engin. Étant donné que vous ne pouvez déroger à cette loi, l’idéal serait de trouver le moyen d’assurer votre scooter au meilleur prix.

Un des solutions consiste alors à ne souscrire qu’au minimum légal qui n’est autre que l’assurance au tiers incluant la garantie Responsabilité Civile. L’objectif de cette assurance est de protéger les victimes éventuelles d’un incident ou accident que vous auriez provoqué.

A découvrir également : Bien choisir son assurance auto : comment s’y prendre?

Ces derniers pourraient ainsi bénéficier d’indemnisations par rapport aux préjudices corporels et matériels qu’ils auraient subis. Il est clair qu’une telle garantie implique de facto votre responsabilité personnelle. Vous devez en outre savoir que l’obligation d’assurance est valable même si votre scooter est en panne et hors d’usage. Il est sage d’assurer votre engin à deux roues et ne pas prendre des risques qui pourraient vous emmener à payer jusqu’à 3750 euros de pénalités complémentaires en fonction de la gravité des dommages causés.

Assurance de base pour un scooter de 50 cc de cylindrée

La conduite en milieu urbain demande de la vigilance que vous soyez un conducteur expérimenté ou débutant. Les dangers sont partout pour ce qui est des conducteurs de scooter, d’où la nécessité de souscrire à une assurance qui propose des garanties plus importantes que celles de l’assurance au tiers.

Comprendre les différents types d'assurance scooter

Les garanties complémentaires auxquelles vous allez souscrire vont dépendre de vos besoins. En parcourant les compagnies d’assurance comme sollyazar, vous aurez la possibilité de choisir une offre d’assurance qui correspond exactement à vos besoins.

Dans le cas d’un scooter de 50 cc, vous aurez le choix entre 3 formules  qui incluent un certain  nombre de garanties, notamment : la Responsabilité civile ; la défense pénale et le recours suite à un accident ; la garantie Incendie-explosion et tempête ; la garantie contre le vol ; la garantie bris glace, la garantie catastrophes naturelles et technologiques ; la garantie attentats et actes de terrorisme ; la garantie dommages tous accidents ; la garantie casque et gants et la garantie valeur d’achat 12 mois.

Formules d’assurance (base et options) pour un scooter de plus de 50 cc de cylindrée

Dans le cas où vous disposez d’un scooter de plus de 50 cc, il sera question d’ajouter des options aux garanties d’un scooter de 50 cc que nous venons d’énumérer. Ces options concernent principalement : la garantie protection juridique (pour des cylindrées supérieures ou égales à 600 cc) ; la garantie rachat de franchise dommages tous risques (valables pour les cylindrées strictement supérieures à 400 cc).

On parle également de la garantie de protection du conducteur ; la garantie suspension intempéries ; la garantie accessoires vestimentaires et hors-série ; la garantie assistance 0 km (pour bénéficier d’un dépannage quel que soit l’endroit où vous vous trouvez même dans une situation de crevaison) ; la garantie pertes financières véhicule loué (location longue durée ou location avec option d’achat) et la garantie franchise fixe dommages tous accidents ou la garantie vol et incendie de 400 euros (pour les cylindrées strictement supérieures à 400 cc).

En parcourant plusieurs compagnies d’assurance physiques ou en ligne, vous aurez la possibilité de trouver celle qui répond le mieux à votre besoin et qui soit la plus abordable. Il est juste question de demander plusieurs tarifs et ensuite choisir la plus avantageuse.

Comme nous venons de le voir, quelle que soit la cylindrée de votre scooter, son modèle et en prenant en compte votre profil de conducteur, vous allez certainement trouver l’offre d’assurance la plus attractive en fonction de votre situation. Vous êtes libre de souscrire à la formule minimale (assurance au tiers) pour votre scooter, bien qu’il soit recommandé de construire une offre complète (assurance au tiers + options) pour plus de tranquillité.

Les critères à prendre en compte pour choisir la formule d’assurance adaptée à votre scooter

Maintenant que nous avons vu les différents types d’assurance pour scooter et les formules adaptées à chaque cylindrée, pensez à bien prendre en compte certains critères avant de choisir la formule la plus adéquate pour votre scooter.

Le premier critère à considérer est l’utilisation que vous faites de votre véhicule. Effectivement, si vous utilisez votre scooter tous les jours pour vos déplacements professionnels ou personnels, il peut être judicieux de souscrire une formule ‘tous risques’ afin d’être couvert contre toutes éventualités. Dans le cas où vous n’utilisez pas souvent votre engin, une assurance au tiers peut suffire.

De même, l’état du véhicule doit aussi être pris en compte lors du choix de l’assurance. Si, par exemple, votre scooter a déjà quelques années ou présente des défauts mécaniques récurrents, il serait recommandé d’opter pour une formule intégrant des garanties dommages tous risques.

Viennent ensuite les antécédents routiers du conducteur qui sont aussi importants dans le calcul du tarif d’une assurance scooter. Les assureurs vérifient systématiquement ces informations pour apprécier le niveau de risque qu’ils prennent en assurant un conducteur donné et lui proposer ainsi un tarif adapté.

D’autres éléments peuvent entrer en ligne de compte tels que : la situation géographique (zones dangereuses), le lieu où se trouve habituellement le deux-roues (garage fermé ou extérieur), etc.

Avant tout engagement auprès d’un assureur donc, pensez à bien réaliser plusieurs comparaisons. Cette démarche permettra non seulement de trouver une formule d’assurance proche du besoin réel, mais aussi un tarif attractif.

Avant de souscrire à une assurance scooter, pensez à bien prendre en compte les différents critères évoqués précédemment afin de choisir la bonne garantie qui vous correspondra le mieux et garantira votre sécurité sur la route.

Les astuces pour réduire le coût de votre assurance scooter

Le coût d’une assurance scooter peut varier considérablement selon les formules et garanties choisies. Il existe quelques astuces pour réduire le coût de votre assurance tout en profitant toujours d’une bonne couverture.

La première astuce consiste à comparer les offres. Effectivement, chaque compagnie d’assurance propose des tarifs différents. Fait intéressant à savoir : la plupart du temps, une même compagnie proposera des tarifs variés selon l’âge et le sexe du conducteur ou encore l’emplacement géographique.

Pensez à bien vérifier les clauses du contrat (notamment la franchise et les exclusions), avant de signer votre contrat.

Il est tout à fait possible de réduire le coût de son assurance scooter en optant pour des formules adaptées à ses besoins et en faisant jouer la concurrence entre les compagnies d’assurance. Prenez donc bien le temps de comparer les offres et les garanties proposées avant de vous engager avec un assureur donné.

vous pourriez aussi aimer