Comment acheter une voiture d’occasion ?

Sur le net, de multiples offres de voiture d’occasion sont disponibles. Chacun peut faire son choix en fonction de ses besoins. Cependant, il faut faire attention, car le marché automobile de l’occasion connaît des fluctuations perpétuelles. Les restrictions de circulation battent leur plein, la fin prochaine des véhicules diesel annoncée, etc. Et la peur de tomber sur une voiture trafiquée représente des facteurs augmentant le stress. Ainsi, trouver une voiture d’occasion n’est pas une opération facile. Les statistiques montrent que plus de 5 millions de voitures d’occasion sont vendues en France chaque année. Certaines ventes s’effectuent entre particuliers, d’autres, auprès de professionnels de l’automobile. A cause de l’investissement important que représente ce type d’achat, il faut faire preuve de prudence. 

Préférez un modèle répandu

Sur le marché de l’automobile, on peut facilement constater que les voitures un peu rares sont disponibles à des prix très attrayants. Il ne faut pas se laisser prendre, car ce genre de voiture est difficile à entretenir et les pièces ne sont pas faciles à trouver sur le marché. Évitez les véhicules trop abordables, car ils réservent généralement de mauvaises surprises. Privilégiez une voiture bien entretenue et en bon état. Les pièces des modèles de voitures courants sont disponibles sur le marché. L’entretien est aussi facile à effectuer sur ce genre de voiture. Au besoin, découvrez ce site d’annonces.

A lire également : Que doit-on penser de la Seat Arona ?

Privilégiez l’achat chez un professionnel

Il est assez avantageux d’acheter une voiture chez un particulier, surtout en termes de prix. Toutefois, votre achat s’effectue sans aucune garantie. En cas de problème, vous n’avez aucune couverture. Vérifiez le volet administratif du véhicule et les factures prouvant l’entretien et les réparations récentes. Si vous n’avez aucune connaissance en ce qui concerne les voitures, rapprochez-vous d’un professionnel. Ainsi, vous pourrez acquérir une voiture avec des garanties. En cas de constat d’anomalies, vous pourrez retourner vers votre vendeur pour changement ou remboursement. 

Vérifiez l’historique de la voiture

Avant d’acheter une voiture, il faut vérifier son historique. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des sites internet spécialisés comme Carfax ou AutoCheck. Ces sites permettent de connaître l’historique du véhicule : accidents passés, kilométrage réel et entretien effectué.

A voir aussi : Les avantages d'acheter un moteur de voiture d'occasion

Ce type d’information peut être crucial dans votre décision d’achat car cela peut révéler si la voiture a été impliquée dans un accident majeur ou si elle a eu plusieurs propriétaires. Si tel est le cas, soyez vigilant lors de la négociation du prix.

Il est aussi possible de contacter directement les anciens propriétaires pour obtenir plus d’informations sur leur expérience avec la voiture et pourquoi ils ont décidé de s’en séparer.

Si vous achetez votre voiture chez un concessionnaire ou un professionnel reconnu, ces informations devraient déjà être disponibles à partir des documents officiels tels que le rapport CARFAX que les vendeurs sont tenus de fournir aux clients potentiels avant l’achat.

Faites un essai sur route et inspectez la voiture minutieusement

Une fois que vous avez vérifié l’historique de la voiture, il est temps de vous familiariser avec elle en faisant un essai sur route.

Lorsque vous testez une voiture d’occasion, assurez-vous qu’elle est confortable et facile à conduire. Essayez-la dans différentes conditions routières pour avoir une idée précise de ses performances. Assurez-vous aussi d’utiliser tous les équipements disponibles tels que les freins et la climatisation.

Pendant votre essai sur route, portez attention au moteur : écoutez s’il fait des bruits anormaux ou s’il y a des fuites sous le capot.

C’est aussi le moment idéal pour inspecter minutieusement l’état général de la voiture. Regardez bien son extérieur ainsi que son intérieur pour voir si elle présente des signes d’usure, de taches ou de rayures qui n’auraient pas été mentionnées par le vendeur.

N’hésitez pas non plus à soulever le capot et examiner les parties mécaniques telles que les durites et les courroies. Vérifiez aussi que toutes les fonctionnalités électroniques sont opérationnelles (phares, feux arrière…).

Cette étape peut être fastidieuse, mais cela vaut vraiment la peine car cela peut révéler tout problème majeur potentiel avant l’achat final. Si certains détails ne vous semblent pas corrects, discutez-en avec votre vendeur afin d’éviter toute surprise désagréable par la suite.

vous pourriez aussi aimer