Comment un certificat de non-gage peut vous aider à acheter ou vendre un véhicule

Si vous avez une voiture et que vous souhaitez avoir une autre qui répond mieux à vos besoins, il convient de songer à vendre l’ancienne. Cependant, vous devez savoir que vous devez mener quelques démarches dont la réalisation de votre certificat de non-gage, pour céder votre ancien moyen de transport. Il s’agit d’une formalité régie par la loi. En quoi ce document peut-il aider à commercialiser une automobile ? Trouvez la réponse ici.

Certificat de non-gage : un document obligatoire pour acheter ou vendre un véhicule

Encore appelé CSA, le certificat de non-gage est un document qui résume la situation administrative d’un véhicule. Il est nécessaire pour vendre une voiture et pour obtenir la carte grise. Si vous voulez acheter une caisse par exemple, c’est l’élément qui vous permettra de savoir si un évènement empêche la vente du véhicule.

A lire aussi : Combien coûte le repassage du permis de conduire après un échec ? (préparation au permis de conduire)

De plus, il va indiquer la présence ou non d’un gage sur le véhicule en question. Il s’agit de révéler si l’automobile est financée avec un prêt non remboursé ou s’il a été hypothéqué auprès d’un créancier en échange d’argent. Toujours avec le certificat de situation administrative, vous pourrez savoir s’il y a l’existence ou non d’une opposition sur le véhicule.

En gros, retenez que le certificat de non-gage est obligatoire en ce sens qu’il permet d’attester que la revente d’une caisse est autorisée. N’oubliez pas que vous en aurez besoin pour faire une demande de changement de propriétaire sur la carte grise.

A lire en complément : Comment savoir si ma voiture a été accidentée ?

Quelques moyens pour obtenir son certificat de non-gage

certificat de non-gageÉtant donné que le certificat de situation administrative est important pour l’achat et la vente d’un véhicule, vous devez connaître ce qu’il faut faire pour l’avoir. Voici trois solutions possibles.

Utiliser le site ANTS

Le site ANTS a été mis en place par le gouvernement pour toutes les procédures d’immatriculation depuis la dématérialisation des services. Il s’agit de la plateforme de l’agence nationale des titres sécurisés. Pour l’utiliser, vous devez vous rendre sur son site web et suivre les recommandations qui y sont données à propos. Cette technique est facile, mais vous devez avoir du temps pour la réaliser.

Confier la requête à un professionnel

Grâce à l’adoption d’une nouvelle réglementation sur les cartes grises, vous pouvez aujourd’hui confier la demande de certificat non-gage à un professionnel. Ce dernier se chargera de faire la procédure à votre place. Recourir aux services de ce spécialiste vous permet de gagner du temps et d’éviter toute forme de refus.

Se rendre sur Histovec

Histovec est l’un des derniers recours pour obtenir son certificat de non-gage. En effet, il s’agit d’un site mis en place par le ministère de l’Intérieur. Cette plateforme est aussi utile lors de la vente des véhicules d’occasion. Elle permet de recevoir un historique administratif complet de voiture concernée. Vous aurez accès à plusieurs informations telles que la date de cession, dates de contrôle technique et bien d’autres.

Vous savez désormais que le certificat de non-gage peut vous être profitable pour la cession ou l’achat d’une voiture. Ce document rassure l’acheteur sur la vie de l’engin alors, n’hésitez pas à l’avoir avant de vous lancer dans une opération de vente.

vous pourriez aussi aimer